JEREMIE MERCIER : 07 83 30 40 30 jeremiemercier.mc@gmail.com

CONFIANCE EN SOI

 

 

 LA CONFIANCE EN SOI

Le doute sur capacités, questionnements internes, excès d’informations, peur d’échouer, tout cela arrive très régulièrement dans la vie d’un entrepreneur.

Toutes ces situations peuvent mener à un manque de confiance en soi.

Qu’est ce que la confiance en soi ? Comment la doper ? Comment expliquer un moment de manque de confiance en soi ?

1. Qu’est ce que la confiance en soi ?

Je définirais la confiance avec une phrase assez simple « La confiance en soi c’est croire en ses capacités à exécuter des actions afin d’atteindre ses objectifs ». La confiance en soi c’est avoir la capacité à prendre la décision d’agir pour son but visé. Vaincre sa timidité est de la confiance en soi, Prendre la parole en public est une preuve de confiance en soi. Avoir confiance en soi c’est oublier ses pensées négatives pour laisser place aux pensées positives.
La confiance en soi et le droit à l’erreur sont complémentaires. La confiance en soi ne veut pas dire « tête brûlée », ne pas douter et être certains d’avoir toujours raison ou d’avoir la capacité de tout faire, n’ayez pas peur de vous tromper.

La confiance en soi se veut être différente de l’estime de soi.

Les deux sont complémentaires, cependant l’estime de soi est relative à vos pensées internes sur vous mêmes, alors que la confiance en soi ramène à la capacité d’action.

La confiance en soi est également en lien avec la connaissance exacte de ses capacités, de ses points forts et de ses faiblesses.

La connaissance de ses capacités permet une paix intérieure et un gain de confiance.

Les signes qui montrent une bonne confiance en soi : 

– Son langage non-verbal (posture, ton de la voix, attitudes);
– Sa capacité à reconnaître ses faiblesses et ses erreurs sans se rabaisser;
– Le fait de dire « Je ne sais pas » sans ressentir de la honte;
– Le fait de ne pas se sentir menacé par les réussites de vos concurrents;
– Tolérer les critiques;
– Avoir la compétence de sortir de sa zone de confort.

Il y a bien d’autres signes cette liste fait simplement office d’exemple.


Comment expliquer un manque de confiance ?

L’enfance:

L’enfance forge notre personnalité, elle est grandement responsable de la personne que nous devenons. Un grand nombre de situations liées au manque de confiance en soi trouvent leurs racines pendant la période de l’enfance.

Voici quelques exemples de situations pouvant expliquer un manque de confiance liées à la période de l’enfance :

– Des parents trop exigeants, diffamant, poussant à la dévalorisation, tout cela menant l’enfant à croire qu’il n’a aucune valeur.

– Des parents trop attachés au regard des inconnus. En grandissant les enfants craignent les critiques et préfèrent ne pas agir.

– Un manque de confiance venant des parents, l’enfant prenant en exemple ses parents.

– Une surprotection venant des parents empêchant l’enfant à découvrir le monde par lui-même, avoir ses propres expériences.

Comme vous pourrez le remarquer, Je fais énormément référence aux parents, cependant d’autres situations peuvent mener à un manque de confiance en soi :

– Des humiliations ou l’exclusion à des groupes sociaux à l’école.
– La comparaison sociale.
– …

Des situations passées :

Avoir vécu des événements passés comme un échec, peut pousser vers un sentiment de défaite et peut s’accompagner d’une sensation d’humiliation, de dévalorisation de soi et d’un mal-être.

Nos peurs:

Un certain nombre de peurs peuvent nuire à nos capacités:

– La peur d’échouer
– La crainte de la critique
– La peur de décevoir
– La crainte du regard des autres.

La perte de l’estime de soi:

L’estime de soi est l’idée intérieure que nous cultivons sur nous-mêmes ce qui crée le ressenti de notre personne.
Une personne ayant une faible estime d’elle-même est constamment dans la dévalorisation de sa propre personne, elle est constamment dans la crainte du regard de l’autre ce qui pousse la personne à s’empêcher d’agir.

2.Quels sont les signes montrant un manque de confiance :

La perte de confiance en soi se manifeste par un certain nombre d’actes et de traits de caractères apparents : Timidité, procrastination, manque d’assertivité, sabotage…

Timidité :

Pour ce qui est de la timidité, il ne faut pas confondre timidité et manque de confiance.
La timidité est liée essentiellement à la peur du regard des autres. La timidité apparaît donc en présence des autres.

La procrastination :

La Procrastination désigne le fait de toujours repousser au lendemain, ce qui peut cacher une peur de passer à l’action, dû à une peur de l’échec liée au manque de confiance en soi.

Le manque d’assertivité :

L’assertivité est la capacité à exprimer et défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. Lorsqu’une personne manque de confiance en elle, il est généralement plus facile pour elle d’éviter la confrontation et de fuir le débat.

Utiliser des techniques de sabotages :

Quand vous utilisez des techniques de sabotages, vous utilisez des croyances “limitantes” sur vous-même qui vous poussent à adopter un comportement adapté à ces mêmes croyances. 

Petit exemple:

Vous avez rendez-vous aujourd’hui avec un futur client et vous devez lui faire une présentation des services que vous pouvez lui proposer. Cependant, ce nouveau client vous impressionne et vous doutez très sérieusement sur le fait de le convaincre.

Vos croyances liées à un manque de confiance en vous vont vous pousser à développer un comportement comme la perte de vos moyens, une voix tremblante,etc… Suite à cela vos croyances vous diront que vous avez raison et que vous n’étiez pas capable de le faire.

La technique de sabotage est un cercle vicieux.

 

3.QUELQUES ASTUCES POUR COMMENCER À GAGNER CONFIANCE EN VOUS :

– Fixez-vous des objectifs :

Se fixer des objectifs importants sur le long terme et se voir chaque jour poser une pierre  afin d’atteindre ce but est un excellent exercice afin de trouver la motivation nécessaire pour sortir de sa zone de confort. Généralement, vous serez surpris par vos capacités et, de ce faite, vous gagnez petit-à-petit de la confiance en vous.
Cet exercice doit correspondre à vos valeurs profondes, vous devrez accepter de vous détacher de la pression de votre entourage, des normes sociales,… Il y a donc un véritable travail d’autocritique à faire en amont.

Avancez par étape :

Ceci est en lien avec le point cité au dessus.
Se fixer un objectif trop ambitieux peut avoir un effet démotivant, et donc contre-productif.
Une bonne technique consiste à viser des buts successifs et de les fêter.
Cela vous donnera confiance et motivation pour le prochain objectif.

Concentrez-vous sur le long terme :

En lien avec les deux exercices proposés au-dessus, se concentrer sur le long terme au lieu de se focaliser sur les résultats immédiats peut vous permettre de développer votre confiance en vous. En tant qu’être humain, nous avons tous un peu tendance à nous comparer aux autres (d’où l’expression “l’herbe est toujours plus verte ailleurs”), cependant, cette action peut avoir un effet néfaste et provoquer des pensées négatives, Je n’arrive à rien alors que lui oui, ou d’autres phrases. Se concentrer sur le long terme, tout en avançant un peu chaque jour vers votre objectif, permet de détourner ce sentiment négatif.

Surveillez votre parole intérieure :

Vous la connaissez bien, oui, cette petite voix, celle qui vous motive ou qui vous détruit à petit feu, Surveillez attentivement votre petite voix. Le dialogue intérieur est extrêmement important, si vous vous répétez sans cesse des pensées négatives et que vous ne faites que vous critiquez, il est très certain que cela ne fera qu’augmenter votre doute envers vous-même.
Imaginez vous parler de votre meilleur ami comme vous parlez de vous intérieurement, il y a de très fortes chances qu’il n’ait plus envie de vous voir. 

Imaginez vous parler de votre meilleur ami comme vous parlez de vous intérieurement, il y a de très fortes chances qu’il n’ait plus envie de vous voir.

Vous n’avez pas confiance dans les personnes vous critiquant sans cesse, et bien, ne vous étonnez pas de ne pas avoir confiance en vous.

Créez-vous une routine :

Créer une routine valorisante et l’entretenir est un outil précieux afin de maintenir une bonne confiance en soi.

Il va de soi que la routine créée doit respecter vos objectifs, elle doit également créer un sentiment de satisfaction et respecter votre bien-être.

 

4.L’utilité d’un coach de vie pour renforcer ou gagner confiance en soi :

Appeler un coach afin de gagner en soi a de nombreux points positifs:

Bienveillant :

Mon but est de vous propulser pour aller de l’avant et cela de façon positive.

Neutre :

Je n’ai aucun à priori sur vous, votre vie, votre passé

J’ai confiance en moi et en vous :

Je sais qu’ensemble, nous allons arriver à vous redonner confiance.

Ensemble, plus de pensées néfastes, nous sortirons de votre zone de confort, nous apprendrons à ne plus avoir peur du regard des autres, nous explorerons de nouvelles choses et nous mettrons tout en place afin d’atteindre le nouveau Vous que vous souhaitez être, et vous retrouverez l’optimisme, plus rien ne vous arrêtera, vous serez infaillible. 

Jérémie Mercier

JM Coach

 

Life coach, développement personnel, développement professionnel, coach de vie à Nice

Menton, Monaco, Antibes, Juan-les-Pins, Cannes, Grasse, Aix-en-Provence, Marseille

 

15 rue Théodore de Banville 06100 Nice

6 cours Honoré Cresp 06130 Grasse

 

125 Rue du Vallon des Auffes 13007 Marseille

 

07 83 30 40 30
jeremiemercier.mc@gmail.com

    Qu'est ce qui t'a poussé à venir sur mon site ?

    14 + 14 =